¿ WATT'S UP ?

Revue de presse énergies, réseaux et mobilités du 24 juillet 2020
– Les essentiels de l’actualité –

Pour la première fois, les sources d’énergie renouvelable ont dépassé le charbon, le pétrole et le gaz en matière de production d’électricité au sein de l’UE, selon une analyse récente.

Face à la voiture et au vélo, à la progression du télétravail et des finances exsangues, le secteur vit une crise inédite.

Le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, annonce un soutien « à hauteur de plusieurs milliards d’euros », mais dont les modalités ne sont pas arrêtées.

Deux fabricants de véhicules et technologies électriques envisagent une IPO après le succès de celle de Nikola Motors, un constructeur de camions faisant le pari de l’hydrogène. Rivian, à qui Amazon a commandé 100.000 vans de livraison, a levé 2,5 milliards de dollars supplémentaires la semaine dernière.

La mairie de Paris a dévoilé ce jeudi 23 juillet le nom des trois opérateurs de trottinettes électriques en libre-service qui seront autorisés, pour une durée de deux ans, à exploiter leur flotte dans la capitale parisienne. 16 sociétés s’étaient positionnées en mars dernier à la suite de cet appel d’offres.

Pour mettre fin aux batailles juridiques entre EDF et les fournisseurs d’électricité alternatifs, le régulateur de l’énergie veut faire évoluer les contrats qui régissent l’accès au mécanisme Arenh. Les fournisseurs alternatifs appellent à la concertation.

La Commission de régulation de l’énergie présente les conclusions de son rapport sur la réalité des coûts du nucléaire ce jeudi, à Bruxelles. La séparation d’EDF en deux entités, avec d’un côté la production électricité nucléaire et de l’autre la commercialisation, promet de revenir au coeur du débat.

Le gendarme français de l’énergie a évalué à 9,135 milliards d’euros pour 2021 le montant des charges de service public de l’énergie (CSPE) qui permettent notamment de soutenir les énergies renouvelables.

« Le rythme actuel de développement de l’éolien et des énergies renouvelables offshore est beaucoup trop lent et contraint », estime la Commission européenne

Malgré les demandes insistantes de la filière nucléaire, Emmanuel Macron ne veut pas s’engager sur la construction de nouveaux réacteurs.

Le captage et stockage de CO2 (CSC) issu des fumées ne pourra être possible en France que dans trois territoires industriels selon l’Ademe. Et vu son coût, il ne devra être envisagé qu’après avoir activé d’autres leviers de réduction d’émissions.

Créer un réseau de transport d’hydrogène de 6 800 km à travers l’Europe. Telle est l’ambition de onze gestionnaires d’infrastructures gazières européens opérant dans neuf États membres.

La cogénération nucléaire est absente de la PPE 2020. Pourtant plébiscitée par plusieurs pays, elle est aussi défendue par le CEA et l’AIEA.

L’association Earthwake, créée par l’acteur Samuel LeBihan, produit du diesel à partir de déchets plastiques pour les camions poubelles de la ville de Puget-Théniers dans les Alpes-Maritimes.

Le cabinet d’ingénierie britannique Electric Aviation Group (EAG) a dévoilé lundi le dessin d’un futur avion régional à propulsion hybride électrique qu’il prévoit de lancer en 2028 afin de réduire les émissions de CO2.

Ce rapport met à l’honneur 52 histoires de transition écologique, petites ou grandes, de citoyens, de territoires ou d’entreprises, qui ont marqué l’année.

A partir de 2023, en moyenne 1 gigawatt de capacités de production électriques éoliennes arriveront en fin de vie, chaque année. Les développeurs de parcs renouvelables veulent réinvestir dans ces sites qui bénéficient d’une exposition au vent très favorable.

Le pays a des plans ambitieux pour accompagner la fermeture des sites et leur reconversion.

TRIBUNE. Face à la baisse de fréquentation des transports publics liée à l’épidémie du Covid-19, les douze vice-présidents de région de la France métropolitaine, chargés des transports, appellent à la rénovation des infrastructures ferroviaires, essentielles pour assurer une bonne mobilité entre les territoires.

Le renforcement des normes européennes couplé à de généreuses subventions fait enfin décoller les ventes en Europe qui ont doublé en un an en dépit de la pandémie. Reste à trouver le moyen de sortir de ce système coûteux.

[podcast] Les marges de manœuvre budgétaires limitées de l’État compliquent la remise à plat d’un système de bonus/malus qui n’a pas encore fait décoller le marché.

[podcast] Le vieux train de primeurs qui reliait le Sud de la France au marché de Rungis, la nuit, est à quai. Pour le remplacer il faudra 25.000 camions supplémentaires par an sur les routes de France

[vidéo] 3 questions à Thomas Veyrenc, Directeur stratégie et prospective RTE