¿ WATT'S UP ?

Revue de presse énergies, réseaux et mobilités du 29 novembre 2019
– Les essentiels de l’actualité –

L’entreprise ferroviaire chute à la fin du classement du baromètre Posternak-Ifop, avant même le mouvement social du 5 décembre. Engie et Michelin enregistrent aussi d’importants reculs alors que la grande distribution regagne du terrain.

Une première tranche de cette centrale avait été inaugurée en 2017. Au total, ce parc solaire doit permettre d’alimenter en électricité quelque 40. 000 foyers. La Nouvelle-Calédonie a l’ambition d’assurer, d’ici à 2030, toute sa consommation publique d’énergie en renouvelable, excepté le secteur de la métallurgie.

Les retards du réacteur EPR forcent la France à conserver au moins une de ses centrales à charbon, ce qui contreviendrait à la promesse d’Emmanuel Macron de fermer la totalité des centrales à charbon françaises avant 2022.

Partenaire de la mobilité électrique partout et pour tous, Enedis publie un rapport sur l’intégration dans le réseau public de distribution d’électricité.

La production mondiale d’électricité provenant des centrales à charbon pourrait baisser d’environ 3% en 2019, selon une analyse publiée le 25 novembre par le site britannique Carbon Brief.

La Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé jeudi qu’elle cesserait de financer de nouveaux projets liés aux énergies fossiles, y compris le

En vue de la fermeture de Fessenheim en 2020, des centrales à charbon en 2022 et des évolutions chez nos voisins européens, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité détaille les pistes pour assurer la sécurité d’approvisionnement.

Le gouvernement a changé les règles qui encadrent l’autoconsommation collective en France pour en faciliter le développement. Mais les prix de l’électricité, relativement bas en France, en retardent le déploiement.

Le Parlement a définitivement adopté la loi d’orientation des mobilités après un parcours semé d’embûches. L’exécutif fait le pari d’une amélioration des transports au quotidien. Les ONG dénoncent l’insuffisance face à l’urgence climatique.

Les sénateurs ont adopté, le 15 novembre, quatre amendements identiques au projet de loi de finances pour 2020 (PLF 2020), qui appliquent aux réseaux de froid renouvelable un taux de TVA réduit de 5,5 %. Le texte est examiné en première lecture jusqu…

L’entreprise va devoir accélérer les suppressions d’emplois au rythme de 2 000 par an, rendre ses agents polyvalents et rémunérer davantage ses agents à la performance.

Depuis le 26 novembre, l’installation de stockage des déchets non dangereux de Lorient agglomération (Morbihan) injecte du biométhane dans le réseau de distribution. Elle est équipée d’une unité d’épuration de biogaz, conçue par la startup grenobloi…

Cette technique permet de traiter les biomasses humides (station d’épuration, épandage, etc.) pour les transformer en gaz de synthèse. La maturité technologique du dispositif ainsi que son passage à l’échelle industrielle sont prévues pour 2050. La gazéification hydrothermale viendrait ainsi enrichir le mix de production du gaz vert.

TRIBUNE. Le Centre d’études des transports de Berkeley et le cabinet Oliver Wyman dévoilent, dans une tribune, le premier classement des villes les mieux préparées à la mobilité du futur.

L’avionneur européen a développé la technique du vol en V pour l’adapter aux appareils commerciaux. Objectif : réaliser des économies substantielles de carburant.

La directrice générale vante son bilan à la tête de l’énergéticien français depuis trois ans et demi. Le modèle d’Engie, de plus en plus fondé sur les services énergétiques, est unique et donc plus difficile à expliquer, estime la patronne du groupe, dont le mandat sera en jeu en mai prochain.

Le rythme de raccordement de ces deux sources d’énergie pourrait s’accélérer dans les prochains mois dans l’Hexagone. Les objectifs 2023 n’apparaissent donc plus tout à fait hors de portée.

Le rapport sur les causes du dérapage de l’EPR de Flamanville, que Jean-Martin Folz a remis le 28 octobre der

Au moment où le monopole de la SNCF est remis en cause, la RATP et l’opérateur du tunnel sous la Manche vont faire cause commune, pour décrocher des conventions de trains régionaux dans les Hauts-de-France et Grand Est. Voire d’autres régions candidates, si les synergies fonctionnent.

Evénements

Quand l’industrie électrique nous propulse vers l’avenir !

Découvrez les solutions pour décarboner 45 % de la consommation finale d’énergie en France.