¿ WATT'S UP ?

Revue de presse énergies, réseaux et mobilités du 20 mars 2020
– Les essentiels de l’actualité –

La fermeture des commerces et la baisse d’activité dans les usines entraînent une chute de la consommation d’électricité. RTE a constaté ce lundi une baisse de 10 % par rapport à la consommation d’électricité traditionnellement observée en mars.

Il est difficile de dire quels seront tous les impacts de l’épidémie de coronavirus sur le secteur électrique. Certains effets se feront sentir à court terme, d’autres à plus long terme. On peut toutefois d’ores et déjà repérer quelques pistes assez intuitives.

Dans le sillage de l’épidémie qui a fait chuter la demande pétrolière en Chine, l’Arabie saoudite et la Russie remettent en cause leur alliance et s’attaquent aux Etats-Unis.

Elisabeth Borne a demandé aux énergéticiens de s’organiser pour assurer la continuité de leur service en cas d’épidémie. Des mesures réglementaires vont leur permettre d’adapter si besoin les horaires de travail. En première ligne, EDF et le gestionnaire de réseau RTE redoublent de précautions.

Pour éviter la propagation du Covid-19, le gouvernement a ordonné la réduction des transports de longue distance en France. Les opérateurs, eux, commencent à gérer une pénurie potentielle de personnel.

Avec les nouvelles règles de confinement, des millions de salariés vont télétravailler, des millions d’élèves vont essayer de faire leur devoir en ligne, et des millions de Français, au chômage technique, vont regarder des vidéos en ligne… Difficile dans ce contexte de ne pas saturer le réseau Internet.

Le recours aux effacements tarifaires pour limiter les pointes de consommation apparaît désormais peu utile suite à la diminution de la consommation d’électricité.

RTE a mis en place un PCA en réponse à la crise sanitaire générée par le Covid-19.

Orienter les flux financiers vers les activités qui permettront à l’Europe d’atteindre la neutralité carbone en 2050 : pour y parvenir, un groupe d’experts vient de remettre à la Commission européenne la liste des secteurs dans lesquels il faut investir. Toutefois, le nucléaire, très peu émetteur de CO2, n’y est pas encore inclus en raison des questions que pose la gestion des déchets à long terme.

La Commission européenne a décidé de débloquer, vendredi 13 mars, une enveloppe de 980 millions d’euros afin de financer des projets d’infrastructures énergétiques propres en Europe. Cette enveloppe sera fournie par Connecting Europe Facility (CEF), …

Communiqué de presse de la saison 3 du Comité de prospective. Annonce des Groupes de travail et de leurs coprésidences.

Au Royaume-Uni, l’annonce de la future fermeture de la centrale à charbon géante de Drax a suscité une attention particulière ces dernières semaines. Une autre centrale à charbon de grande puissance fait l’objet d’un projet de « transformation bas carbone ».

L’éolienne flottante Floatgen – une prouesse d’innovation. Au large du Croisic en Loire-Atlantique, les pales de la désormais célèbre éolienne flottante Floatgen fendent l’air marin depuis sa mise en service en septembre 2018.

Le projet Jupiter 1000 doit permettre de prouver que ce gaz pourrait jouer un rôle dans le remplacement des énergies fossiles.

À Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), le démonstrateur Jupiter 1000 a injecté le 20 février de l’hydrogène pour la première fois sur le réseau gazier. Une étape importante pour ce projet de « Power to Gas ».

Total a annoncé jeudi la construction à Dunkerque d’un site de stockage d’électricité par batteries, le plus grand du pays selon le géant pétrolier qui veut affirmer ses ambitions dans les renouvelables.

L’Europe veut relever l’ambition sur le climat. Lors de leur conseil du 12 décembre dernier, les Etats membres ont annoncé un objectif de neutralité climatique en 2050.

De nombreuses compagnies aériennes vont faire faillite ou s’en approcher de très près. Le secteur appelle à des aides d’État pour être sauvé. Pour beaucoup, ces aides doivent être données en contrepartie d’un virage environnemental une fois la crise passée.

Le plan de relance mis en place pour sortir de la crise du coronavirus doit permettre de changer vraiment de modèle économique

Cette mini-série documentaire nous plonge dans le quotidien des travailleurs du clic, ces petites mains de l’intelligence artificielle.

Pour limiter ses émissions de gaz à effet de serre, l’Union européenne a créé en 2005 le marché du carbone.

Le coronavirus est en train de prouver que les grandes chaînes de production mondialisées, en particulier entre la Chine et les pays occidentaux, ne sont absolument pas fiables. Le Covid-19 a réussi à les mettre à genoux en quelques semaines.

« Les Engagés » va régulièrement donner la parole à celles et ceux qui font la transition écologique et sociale.

Evénements

Les prochaines dates :
– Jeudi 19 mars de 18h à 19h
– Mardi 12 mai de 18h à 19h
– Jeudi 04 juin de 18h à 19h

Les partenaires du consortium « Solarise Interreg 2Mers » vous invitent pour leur prochaine conférence qui aura lieu le lundi 18 mai 2020. L’objectif du projet INTERREG SOLARISE est d’augmenter l’adoption des énergies solaires dans l’UE et aussi d’analyser des systèmes de stockage ainsi que les solutions alternatives.