¿ WATT'S UP ?

Revue de presse énergies, réseaux et mobilités du 26 avril 2019
 

– Les essentiels de l’actualité –

L’électricien cherche à financer ses investissements dans le nucléaire et les renouvelables. Un comité de la stratégie du conseil d’administration débattra fin mai, et la direction d’EDF réunira les syndicats fin juin.
En parallèle, le scénario d’une renationalisation partielle séduit la Bourse (-> l’article ici)

Le groupe américain, qui a racheté la branche énergie d’Alstom en 2015, abandonne deux des trois parcs éoliens qu’il devait construire au large des côtes françaises.

Les professionnels de l’éolien flottant espèrent convaincre le gouvernement de réviser à la hausse les objectifs affichés par la PPE, dont la version finale doit être dévoiléedans les prochaines semaines

Le passage à des opérateurs alternatifs pourrait débuter en 2022, sous la pression des régions. Le réseau restera un monopole étatique.

Un débat public s’ouvre ce mercredi sur le Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs. Réunions publiques et ateliers, avec en toile de fond des questions autour du devenir des déchets à très faible activité, vont se succéder durant cinq mois.

Le développement de grands projets solaires prévu par la Programmation pluriannuelle de l’énergie se heurte aux mises en garde du monde agricole.

Plus de dix ans après l’ouverture totale à la concurrence des marchés de l’électricité et du gaz naturel, la CRE considère, que la situation de l’ensemble des gestionnaires de réseaux en matière d’indépendance et de respect des codes de bonne conduite est satisfaisante.

La ministre des Transports Elisabeth Borne a lancé mercredi 16 nouvelles expérimentations de véhicules autonomes dans l’Hexagone, que l’Etat financera à hauteur de 42 millions d’euros.

Constructeurs automobiles, équipementiers, industriels et énergéticiens concentrent leurs efforts sur les batteries et la recharge, soit sur les points où le potentiel de progression éclaire l’avenir de l’électrique sous un jour favorable.

Le groupe d’appareillage électrique, qui a racheté Netatmo l’an dernier, réalise plus de 10 % de son chiffre d’affaires avec les objets connectés.

Le transport de voyageurs en autobus représente 6,2% des déplacements (2017), l’ADEME a remis au gouvernement un rapport sur l’évolution des technologies à faible niveau d’émissions pour les autobus urbains.

Biogas and biomethane in Europe – Lessons from Danemark, Germany and Italy –
IFRI, Centre for Energy, April 2019
Evénements

L’ADEME et le réseau RECORD s’associent pour vous proposer une journée technique qui vise à présenter, échanger et débattre des derniers travaux notamment ceux de l’ADEME et de RECORD.

Vu sur les réseaux sociaux !

“Suite à l’appel à projet lancé par l’@ademe, #Montpellier Méditerranée Métropole a été retenue parmi d’autres métropoles pour réaliser une étude afin de déployer une première zone à faible émission ! #ZFE #ADEMEoccitanie @myMetropolitain https://t.co/d55lH9YlSl”

“« Si nous avons voulu tous ensemble cette stratégie, c’est parce que nous partageons la conviction que le développement des véhicules autonomes est une véritable opportunité dans notre combat pour une #mobilité + accessible à tous et dans tous les #territoires. » @Elisabeth_Borne”

“ » Notre objectif est de promouvoir l’utilisation du #biogaz, puisqu’il permet une réduction d’émissions de + de 75%  » Yann Tréméac de l’@ademe, détaille les solutions de #mobilité alternative offertes aux transporteurs. #TE #GES https://t.co/PhHUxSI3UO”