¿ WATT'S UP ?

Revue de presse énergies, réseaux et mobilités du 21 décembre 2018
– Les essentiels de l’actualité –

Charbon: les investissements chinois dans le monde menacent le climat

Certains fournisseurs d’énergie lancent des offres de vente de gaz d’origine renouvelable, dont la production est en train de se développer en France.

Le marché de la voiture électrique semble accélérer en France… C’est en tout cas ce qui ressort des chiffres des ventes publiés par l’Association pour le développement de la mobilité électrique.

Les deux groupes se sont rapprochés afin de développer une offre qui entend simplifier l’accès aux véhicules électriques pour les entreprises, les collectivités mais aussi les particuliers.

Le train a regagné du terrain en France en 2017 pour représenter 10% du trafic intérieur de voyageurs. Un rebond, après une baisse ininterrompue depuis 2011.

SNCF Réseau organisait son Datathon les 12 et 13 décembre 2018 avec, en ligne de mire, l’ouverture à la concurrence. Pour s’y préparer, l’établissement a demandé à la trentaine de volontaires présents de plancher sur trois thématiques ayant une orientation clients.

Depuis jeudi, des offres de covoiturage de BlaBlaCar sont proposées sur le site Internet de la SNCF, qui entend combiner des « trajets train, bus et covoiturage ».

Les Européens sont sur le point de refermer le dernier chapitre du paquet « Energie propre ».

Trois jours après la clôture de la COP24, l’AIE a publié le 18 décembre son rapport annuel consacré au charbon. Elle y souligne le rôle central de cette énergie dont elle envisage un niveau de consommation stable au niveau mondial dans les 5 prochaines années.

A l’issue d’une longue négociation, les représentants du conseil, de la commission et du parlement européens ont tranché en faveur du maintien des tarifs réglementés.

Le gouvernement peut reporter la hausse au risque d’un contentieux, la compenser par une baisse coûteuse de fiscalité, ou changer le mode de calcul du tarif réglementé.

INTERVIEW – Alors que Bruxelles discute du maintien en France des prix administrés du gaz et de l’électricité, Gaël Duval, le fondateur du comparateur d’offres JeChange.fr, plaide pour une refonte du système.

L’optimum économique du système électrique serait assuré avec une électricité à 85 % renouvelable en 2050, selon une étude de l’ADEME.

Dominique Jamme est nommé directeur général des services de la CRE.

Par souci d’apaisement, le premier ministre avait annoncé le 4 décembre que les tarifs réglementés n’augmenteraient pas au cours de l’hiver 2018-2019.

Une ordonnance du 12 décembre porte diverses dispositions relatives à la gestion de l’infrastructure ferroviaire et à l’ouverture à la concurrence des services de transport ferroviaire de voyageurs.

Ouvert à tous en ligne une carte permet d’évaluer le potentiel photovoltaïque de n’importe quelle toiture des 59 communes du Grand Lyon.

Le plan gouvernemental « Place au soleil » cherche des solutions d’énergie solaire avec stockage pour les îles.

Le Conseil de l’innovation a retenu un 3e « grand défi », sur la thématique du stockage de l’énergie haute densité pour la mobilité durable.

Cinquième opérateur mondial des transports urbains, la RATP mise sur des start-up innovantes pour repenser la manière de se déplacer.

Dans son étude « Trajectoires d’évolution du mix électrique 2020-2060 » l’ADEME prévoit une baisse du coût de l’électricité pour le consommateur français, possible grâce à un fort développement de la part des énergies renouvelables, estimée à 85% en moyenne en 2050 et à plus de 95% en 2060.

A l’inverse de quelques pays, certains ont adopté une stratégie plus offensive face aux enjeux de transition énergétique…

Quelle vision de la ville, de la fabrique de celle-ci et de sa gouvernance ? Quels nouveaux besoins des citadins connectés et mobiles ? Quel positionnement au sein des acteurs de la smart city ?

Le Syndicat des énergies renouvelables et sa commission solaire photovoltaïque, SER-SOLER, organisent la 5ème édition de leur Colloque national (…)

Depuis sa première édition en 1999, le Colloque annuel du SER s’empare d’un sujet stratégique pour l’avenir de l’ensemble du secteur des énergies renouvelables et le met en débat. La 20ème édition, placée sous le haut patronage du Président de la République, Emmanuel MACRON, se tiendra les mercredi 6 et jeudi 7 février 2019 à la Maison de l’UNESCO à Paris. Intitulé « Energies renouvelables : un enjeu de civilisation », ces deux journées s’articuleront autour de six tables rondes et un regard croisé. Le trophée des énergies renouvelables sera remis le 6 février en fin de journée.

Vu sur les réseaux sociaux !

“.@Pasquier_Max, livre son analyse sur les #VE, une solution de #mobilité moins polluante que les véhicules thermiques. ( à partir de 12min12) https://t.co/cpzDNQdqxu”

“ »Le soutien au photovoltaïque fonctionne bien, mais il faut veiller à avoir des appels d’offres en cohérence avec la capacité industrielle à développer. »Dominique JAMME#énergie #photovoltaïque #solaire #EnR”