¿ WATT'S UP ?

Revue de presse énergies, réseaux et mobilités du 10 mai 2019
– Les essentiels de l’actualité –

Le conglomérat industriel allemand souhaite réaliser l’introduction d’ici septembre 2020 de son activité en difficulté de turbines au gaz et fioul pour les centrales électriques thermiques. Ce pourrait être le prélude à un rapprochement avec un concurrent.

Avec ce rachat, il ne reste plus que deux compagnies de cars longue distance en France : FlixBus et Blablacar, qui est en train de reprendre Ouibus à la SNCF.

La société américaine, valorisée deux milliards de dollars, fait évoluer son modèle économique. Outre les trottinettes en libre-service, elle se lance dans la location longue durée et la vente. Une façon d’améliorer sa rentabilité alors que son modèle économique interroge.

Un nouveau mode de calcul sera mis en place d’ici à l’an prochain, annonce le ministre de la Transition écologique. Le ministère est favorable à un accès plus large des concurrents d’EDF à l’électricité nucléaire.

La Commission de régulation de l’énergie a adopté, avec son homologue irlandaise, un accord de partage des coûts pour une future interconnexion entre les deux pays. Ils espèrent maintenant une subvention européenne de 60 %.

Les gros méthaniseurs en cogénération sont quasi-inexistants en France. Les appels d’offres n’ont pas permis de développer la filière. La difficulté à trouver des débouchés pour la chaleur pénalise les projets.

Le projet de loi Energie et climat présenté ce mardi en conseil des ministres imposera un plafond d’émissions de CO 2 aux centrales thermiques. Cela limitera la durée de fonctionnement des centrales au charbon en dessous de leur seuil de rentabilité, imposant la fermeture des dernières unités, parie le gouvernement.

Evénements