¿ WATT'S UP ?

Revue de presse énergies, réseaux et mobilités du 7 février 2020
– Les essentiels de l’actualité –

Les énergies renouvelables ont fourni 23% de l’électricité consommée en France métropolitaine en 2019, une très légère progression par rapport à l’année précédente.

Ll’énergéticien public suédois Vattenfall, entré sur le marché français des particuliers en 2019, se fixe comme objectif « d’être parmi les cinq plus gros fournisseurs d’électricité » dans l’Hexagone d’ici à 2025.

Malgré un poids dans l’économie qui ne cesse de décroître, les majors pétroliers versent tous les ans de généreux dividendes à leurs actionnaires, qui dépassent largement leur trésorerie disponible.

Le géant de l’électricité va revendre de la ressource de calcul et de stockage aux côtés d’une blockchain as a service.

Le conseil d’administration de l’énergéticien français a décidé de ne pas renouveler le mandat de la directrice générale.

L’exécutif propose un nouveau mécanisme de régulation qui devrait entraîner une augmentation des factures et une réorganisation d’EDF.

L’OCDE publie une étude sur les effets de la taxe carbone sur les entreprises françaises. Elle montre que celle-ci est efficace pour le climat, et ce sans nuire à l’emploi industriel.

Si le Royaume-Uni décidait de ne plus respecter les règles communautaires sur les marchés du carbone, l’Union européenne pourrait soumettre son ancien membre à la taxe carbone aux frontières.

Deux mois après le début de la grève dans les transports, la présidente de la région Ile-de-France annonce la mise à l’étude de l’ouverture à la concurrence des lignes de train de banlieue, prévue pour 2023.

Lundi 3 février, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État chargé des Transports, a installé le Comité national stratégique de France Mobilités.

Les trois entreprises veulent rassembler une quinzaine de chercheurs spécialisés dans l’intelligence artificielle sur le plateau de Saclay.

Une équipe française apporte la « preuve probable » qu’elle est parvenue à métamorphoser en conducteur électrique l’élément le plus simple et le plus abondant de l’Univers.

Le kérosène produit à partir de colza ou d’huile de palme représente moins de 0,1 % de la consommation du secteur aérien.

La compagnie aérienne japonaise ANA va lancer un service permettant de « voyager » en visioconférence via un robot piloté à distance.

France Nature Environnement, en partenariat avec l’Ademe et le producteur d’énergies renouvelables Boralex, présentent l’Eoloscope terrestre, un outil pour contribuer au développement d’une filière éolienne vertueuse.

Marc-Antoine Eyl-Mazzega, directeur du centre Énergie & Climat de l’Ifri rappelle la dimension stratégique du nucléaire civil, en particulier dans le contexte de la lutte contre le réchauffement climatique.

Après les vélos, les taxis et les véhicules utilitaires, c’est au tour des bus d’emprunter le chemin de l’hydrogène. Les premiers trains sont aussi attendus sur le réseau ferroviaire français, mais ils fonctionneront en bimode : électrique et pile à combustible.

Le « non-paiement des factures » freine le développement du marché régional de l’électricité en Afrique de l’Ouest, créé en 2018 pour favoriser l’accès à une énergie de qualité et à moindre coût.

En quatre ans, le résultat net, qui était plombé par les dépréciations d’actifs, est repassé dans le vert. Mais l’excédent brut d’exploitation, qui mesure mieux la performance des activités, reste inférieur à son niveau de 2015.

L’Europe prévoit plus de 100 milliards d’euros de dépenses « inutiles » en infrastructures gazières, mettant en péril la tenue de ses objectifs en matière de réchauffement, selon une étude de l’ONG Global Energy Monitor.

Evénements

Une journée pour exploiter tout le potentiel de la récupération et du stockage d’énergie

Découvrez le Salon International de l’Agriculture qui aura lieu du 22 février au 01 mars 2020 à Paris Expo, Porte de Versailles, France.