Lorsqu’un particulier allume son téléviseur ou qu’un industriel démarre une ligne de production, l’alimentation électrique est quasiment instantanée. Pourtant, quelques secondes avant, il n’y avait pas d’électricité stockée, prête à être appelée. En réalité, l’électricité est délivrée au client en quantité suffisante et au moment voulu, car la production nécessaire a été prévue et est injectée quelque part dans le réseau.

 

Sur quels mécanismes reposent les prévisions de consommation et de production en France ? Quels sont les acteurs responsables de l’équilibre et quels sont les flux financiers afférents ? Comment les évolutions règlementaires vont-elles changer ces responsabilités ?