Les producteurs à l’épreuve de la chute de l’or noir

Article du 20 avril 2015

 

Le déséquilibre de l’offre et de la demande a conduit à une chute des cours du pétrole. Il s’explique par une surabondance de l’offre liée à la production américaine et canadienne de pétrole de schiste et de sables bitumineux et au ralentissement de la croissance dans les pays importateurs, notamment émergents. Les facteurs géopolitiques comme la levée des sanctions en Iran ou la percée de Daesh en Irak contribuent à maintenir les niveaux bas. Cette situation, qui pourrait bien être durable, met en évidence de grandes disparités entre les producteurs et réinterroge le rôle de l’OPEP.

 

La-chute-du-petrole