La hausse des tarifs de l’électricité : une équation complexe

Article du 27 juillet 2012

publicationtarifs

Les particuliers français ont accès à une électricité 22% moins chère que la moyenne des européens (UE à 27).  Ce tarif est déterminé par l’Etat à travers le Tarif Réglementé de Vente (TRV), vendu par EDF et sur lequel sont indexés la plupart des tarifs des fournisseurs alternatifs. Pourtant, malgré les demandes insistantes des acteurs de la filière, les tarifs actuels ne reflètent plus l’intégralité des coûts complets de la production d’électricité, de son acheminement et de sa commercialisation.

Décider d’une hausse significative des tarifs de l’électricité n’est pas chose aisée dans un contexte de crise et de baisse du pouvoir d’achat : l’électricité est reconnue par la loi comme un produit de première nécessité et son prix est un sujet hautement politique.

Quels sont les facteurs poussant à l’augmentation des prix de l’électricité ? Comment le nouveau pouvoir peut concilier nouvelles ambitions en matière énergétique, pérennité des investissements dans le secteur et politique sociale ?

Retrouvez l’analyse d’Atlante & Cie dans la publication « Tarification de l’électricité : hausse des prix et progressivité », que vous pouvez télécharger  ici.